Montres Tank

 

Inspirée du dessin d’un char militaire vu de haut, la montre est régie par ce principe graphique clair : les brancards pour les chenilles, le boîtier pour l’habitacle du véhicule. De ce rapprochement formel naît un principe nouveau et fondateur : le dessin des attaches du boîtier s’intègre désormais dans le prolongement du bracelet sans aucune rupture de rythme.

 

La pureté de la ligne, c’est la volonté de Louis Cartier de définir en 1917 la forme d’une montre nouvelle. Les deux brancards parallèles de la montre Tank sont sa signature.

Constamment réinventée

La pureté de sa ligne et son élégance lui permettent toutes les audaces créatives